Inondations en Charente-Maritime : 178 interventions, des difficultés de circulation

//Inondations en Charente-Maritime : 178 interventions, des difficultés de circulation

Inondations en Charente-Maritime : 178 interventions, des difficultés de circulation

De fortes pluies se sont à nouveau abattues sur le sud de la Charente-Maritime mardi soir et dans la nuit. Les sapeurs-pompiers sont intervenus 178 fois pour des inondations autour de Jonzac, Saujon, Royan, Gémozac, Pons, La Tremblade et Saintes (près de 50 communes au total).

>>> Portfolio. Les images des inondations en Charente-Maritime

Ce mercredi, la route départementale 14, qui relie Saujon à La Tremblade, est coupée au niveau de Fontbedeau (lire le détail des perturbations de circulation plus bas). Une bétonnière, qui s’est tout de même aventurée sur la route, a terminé sa course dans le fossé vers 7h50, couchée sur le côté. Le conducteur, légèrement blessé, a été pris en charge par les pompiers.

Vigilance orange levée à 11 heures

Ce mercredi matin, la Charente-Maritime était toujours placée en vigilance orange pluie et inondations, alerte levée à 11 heures. Dimanche déjà, un fort orage et des pluies torrentielles avaient touché les secteurs de Royan et Jonzac. Les sapeurs-pompiers étaient intervenus à 35 reprises et les 71 résidents d’une maison de retraite de Saint-Sulpice de Royan avaient dû être évacués.

« La plus grande partie de nos interventions a encore eu lieu sur Saint-Sulpice de Royan. Les terrains sont gorgés d’eau après l’épisode de dimanche soir et ça sature tout de suite »Denis Bourgueil, commandant du centre de secours de Royan

  • Saint-Sulpice-de-Royan

A Saint-Sulpice-de-Royan, les pompiers ont reçu les mêmes appels que dimanche soir d’habitants à nouveau inondés. En revanche, la maison de retraite Les Résidentiels n’a pas connu de nouvelle évacuation. « Par un phénomène de capillarité, de l’eau est tout de même remontée dans sept chambres. Les résidents ont été transférés au sec dans le hall d’accueil. »

Des évacuations ont toutefois été nécessaires et le poste de commandement communal a été activé. Parmi les évacuations, aucune prise en charge médicale n’a été recensée. Une vingtaine de maisons ont été inondées sur la commune.

Saint-Sulpice-de-Royan, lieu-dit Fontbedeau.
Saint-Sulpice-de-Royan, lieu-dit Fontbedeau.

Crédit photo : Papi HD
  • Saujon

A Saujon, une personne a été évacuée par précaution et relogée chez sa fille. Une quarantaine d’appels ont été recensés (pour des signalements) en mairie. Mairie, dont le sous-sol a aussi été inondé.

« Les écluses de Ribérou sont actuellement gérées en manuel. Les employés municipaux sont mobilisés et la police municipale est sur le terrain afin de rassurer la population, le long de la Seudre. […] On a surveillé cette nuit. Il y a des débordements dus à la charge des réseaux »André Franchi, adjoint au maire délégué de Saujon, en charge de la sécurité

  • La Tremblade-Ronce les Bains

Sur La Tremblade – Ronce-les-Bains, malgré les « pluies diluviennes » de la nuit, pas d’inondations à signaler au petit matin. Seuls des bas-côtés de chaussées inondés çà et là et quelques plaques d’égoût soulevées, comme au rond-point des Petits-Bateaux. Vers 10h, grâce à un sous-sol particulièrement sablonneux de la commune, les flaques d’eau qui encombraient la chaussée tôt le matin en certains endroits étaient résorbées.

La Tremblade. Parking de la place de la gare.
La Tremblade. Parking de la place de la gare.

Crédit photo : Raoul Colmard
  • Entre Pons et Saintes

La vallée des Seugnes, entre Pons et Saintes, déjà sévèrement touchée par les orages de grêle il y a une dizaine de jours, a encore concentré les intempéries, durant la nuit de mardi à mercredi. De 70 à 80 mm de précipitations ont été enregistrés par certains habitants, notamment à Coulonges.

De nombreux ruisseaux, comme le Guâ ou le Biget que les riverains redoutaient de voir bientôt à sec, ont soudainement débordé et coupé de nombreuses routes. Aucune victime n’est à déplorer mais quelques maisons ont vu l’eau pénétrer à l’intérieur. Dans le cas le plus grave, toujours à Coulonges, on a relevé jusqu’à 80 cm d’eau dans une habitation et une voiture partiellement noyée.

  • Jonzac

Entre 2 h 20 et midi, le centre de secours principal de Jonzac est intervenu à 40 reprises. La moitié sur Jonzac et le reste (entre 1 et 3 interventions) dans les communes de Meux, Saint-Martial-de-Vitaterne, Saint-Maigrin, Champagnac, Saint-Germain-de-Vibrac, Neuillac, Léoville, Allas-Champagne, Saint-Germain-de-Lusignan, Ozillac et Jarnac-Champagne. « Principalement pour des épuisements et assèchements de locaux où l’eau a pu monter entre 4 et 40 centimètres selon les endroits », précise le capitaine Hervé Robert, chef de centre.

À Jonzac, c’est un quartier bas, le lotissement du Vallon, rue de la Violette en particulier, qui a vu l’eau déferler et traverser les habitations, pour la deuxième fois cette année. Dans la nuit, les pompiers ont ouvert un PC opérationnel pour coordonner les secours venus également en renfort de Montguyon, Archiac, Saint-Genis-de-Saintonge et Thairé-d’Aunis. On ne déplore aucun blessé ni aucune évacuation.

Des difficultés de circulation

Les pluies importantes de la nuit et de ce mercredi en début de matinée, principalement sur le sud du département, rendent la circulation difficile. Plusieurs routes sont coupées (inondations ou coulées de boue). Des déviations sont en place.

 Route coupée :

La RD14 Fombedeau-Saujon est fermée à la circulation, une déviation est en place

Routes inondées :

Plusieurs routes départementales sont traversées par des nappes d’eau dans les points bas.

  • Secteur de Royan-Marennes :

– RD 733E (Saint-Sulpice-de-Royan)
– RD 728 (Saint-Sornin – Saint-Just-Luzac)
– Plusieurs RD de la presqu’île d’Arvert, notamment la RD141 (Arvert et Les Mathes), la RD 145 (Les Mathes – Saint-Augustin)

  • Secteur de Jonzac :

– Giratoire RD 2-RD 142 à Jonzac ainsi que la RD 19 et d’autres RD sur la commune
– RD 134 (Saint-Georges-d’Antignac – Lussac)
– RD 699 (entre Jonzac et Mirambeau)
– RD 142 (Avy)

Les pluies et les eaux ont du mal à s’évacuer et rendent les chaussées glissantes.

@Sud Ouest
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (23 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
2018-06-06T16:07:18+00:00

Laisser un commentaire